Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/12/2006

RONALDINHO THE BEST FOOTBALLER OF THE WORLD

Biographie [modifier]

Le dernier des 3 enfants de Joao Da Silva Moreira et de Dona Miguelina, Ronaldo Assis de Moreira voit le jour le 21 mars 1980 à l’Hôpital Universitaire de São Lucas[5] à Porto Alegre, au Bresil. Il sort d'une famille modeste dont le père — qui fut dans les années 70, un milieu offensif de bon niveau évoluant au club amateur local, le Cruzeiro — fait métier de soudeur et arrondit ses fins de mois en surveillant les voitures du parking du Gremio Porto Alegre[6]. Dès tout petit le père de Ronaldinho, emmène hors des entraînement son "petit dernier" et lui fait faire coup franc, corner, penaltys et tout ceux qui peux faire évoluer son fils, hélas en 1988 tandis que Ronnie n'a que 8 ans, son père décède et Roberto Assis, le plus grand, devient le modèle de Ronaldinho.

Les débuts [modifier]

Roberto Assis, l'aîné de la famille, est un grand espoir de son club. C'est ainsi que Ronaldo Assis grandit dans l'univers du foot au cœur du quartier de Vila Nova. Et commencera à marcher sur les traces de son frère, son premier inspirateur. Partagé entre l’école et le sport, Ronaldo entre au collège Alberto Torres de Vila Nova à 7 ans, avant de déménager avec sa famille et d’entrer au collège (école de foot) Langendonck[7] de Porto Alegre en 1986[8].

Sa passion pour le jeu est déjà compulsive. Ronnie vit, mange et dors football. Et quand ses amis n’en peuvent plus, il trouve en son chien Bombon un partenaire d’entraînement infatigable qu’il dribble aussi bien dans le jardin familial qu’à l’intérieur de la maison, au milieu des meubles. Mais le décès tragique de son père - victime d’une hydrocution dans la piscine de la villa offerte par le Grêmio- marquera la vie de ce gamin de 8 ans[9].

Ce n'est qu'en 1991 que le jeune garçon de 11 ans, Ronaldinho, rejoint Belo Horizonte pour un tournois. Quelques années après, c'est-à-dire en 1995, Ronaldo Assis connait ses premières convocations dans la sélection des jeunes de Gremio. L'école est mise entre parenthèses.

Les années Gremio FBPA [modifier]

Au cours de l'année 1997, Ronaldinho surnommé Ronnie fait admirer son talent au point d'être mentionné dans la même phrase que Pelé ou Zico[10] ses idoles (il marque déjà le plus beau but de sa carrière en dribblant 5 défenseurs suivi d'un lob sur le gardien, selon lui). Et en février 1997, le Gremio lui fait signer son premier contrat. Il foule pour la première fois professionnellement le stade mythique de Porto Alegre.

Cette période sera marquée par plusieurs offres d'achat de grands clubs européens (PSV Eindhoven en 1997, Real Madrid en 1999, l'Inter Milan, FC Barcelone en 2000 ) qui seront refusées par son club.

Si les années 97 et 98 traduisent l'entrée de ce jeune joueur prometteur en compétition, l'année 1999 sera l'année de la confirmation. Celso Roth, nouvel entraîneur du Gremio, le titularise dès le début du Championnat Rio Grande do Sul. Le futur Ronnie ne trahit pas la confiance de son entraineur puisqu'il termine meilleur buteur de l'épreuve avec 15 réalisations en 14 rencontres[11] et inscrit l'unique but lors de la Finale d'appui du championnat entre le Gremio et l'International Porto Alegre (1-0, 0-1). Il gagne ainsi son premier trophée.

Le transfert au PSG [modifier]

Le 22 décembre 2000, il signe, sous secret, un précontrat qui le lie au Paris Saint-Germain. C'est le début de l'affaire PSG.

Aussi tôt que l'existence d'un document engageant le brésilien envers le PSG est connu par son club, le Président du Gremio négocie le nouveau contrat de son joueur vedette. Il rend publique une offre qui prévoit pour l'intéressé une prolongation de deux ans avec un salaire mensuel de 150 000 euros la première année et de 213 000 euros la seconde.

Malgré cette offre, le 17 janvier 2001 le Paris Saint-Germain informe que le jeune international brésilien du Gremio Porto Alegre s'est engagé en faveur du PSG pour une durée de 5 ans, à compter de la saison 2001/2002. Conséquence : son club monte une campagne antiparisienne et distribue des brassards noirs à ses supporters. Frère et agent de Ronaldinho, Roberto Assis est présenté comme un traître et Ronaldinho est sifflé.

Les tractations commencent. Ceux-ci seront la base de l'intervention de la justice brésilienne.

Malgré tout, le 15 février 2001, c'est la fin officielle du contrat de Ronaldinho avec le Gremio. Ronaldinho est prêt à s'envoler pour Paris.

Carrière au Paris Saint-Germain [modifier]

Le 10 avril 2001 : Ronaldinho débarque à Paris avec l'étiquette d'une « future grande star ». Ainsi, son premier match contre Auxerre attire énormément de journalistes qui veulent assister au match ou plûtot rencontrer le joueur[12].

Durant ses années à Paris, Ronaldinho impressionne les supporters et les recruteurs avec ses buts, ses gestes et ses chevauchées dans les défenses de Troyes, Guingamp ou encore Marseille. Cependant Ronaldinho n'étoffe pas son palmarès au Paris Saint-Germain. Au final son passage dans la capitale lui permet d'être reconnu de tous et d'être convoité par tous les plus grands clubs européens.

La consécration mondiale [modifier]

Au lendemain du cinquième titre mondial conquis de haute lutte par le Brésil, le jeune joueur retourne à Paris, mais pour une saison seulement. On l'annonce ensuite au Real Madrid et à Manchester United, mais c'est finalement le FC Barcelone qui obtient sa signature, non sans avoir dû débourser la somme record de 30 millions d'euros[13].

Le nouveau champion du monde arrive en Catalogne juste à temps pour débuter la saison 2003/4. Sous son impulsion, le Barça retrouve des couleurs et termine à la deuxième place du championnat. La même année, Ronnie est désigné Meilleur footballeur de l'année FIFA et meilleur joueur de la Liga. Très vite, il remplace dans le cœur des supporters blaugranas ses prédécesseurs Rivaldo, Ronaldo et Romario. Il jouit d'une popularité qui dépasse désormais le cadre du football comme en témoignent ses nombreux contrats publicitaires.

L'année suivante, il se forge un véritable statut de héros auprès des supporters locaux en inscrivant neuf buts en Liga et, surtout, en adressant d'innombrables passes décisives à ses partenaires tout au long de la saison. Il livre le plus beau match de Ligue des champions contre Chelsea; et est sacré Meilleur joueur de la Ligue des Champions 2004-2005. Ronaldinho, au sommet de son art, mène le club catalan vers son 17ème titre national, le premier depuis 1999.

La saison 2005-2006 voit Ronaldhino remporter le Ballon d'or, considéré comme la récompense suprême pour un joueur. Insatiable de trophées, il remporte une nouvelle fois la Liga ainsi que la prestigieuse Ligue des Champions. Sa saison est cependant contrastée par la piètre prestation qu'il offre durant le mondial en Allemagne.

Carrière [modifier]

En équipe nationale [modifier]

En mars 1995, le tout jeune garçon de 15 ans est convoqué à Rio de Janeiro afin de s'envoler pour Glasgow et Londres, pour jouer avec la sélection jeunes de la Seleçao. La machine est lancée.

A peine deux après, il remporte la coupe du monde des moins de 17 ans avec ses coéquipiers.

Mais Ronaldinho doit encore attendre avant de porter le maillot de la Sélection senior du Brésil. Ce qui devait arriver arrive finalement le 26 juin 1999: Ronnie dispute son premier match international avec le Brésil. Ce match l'oppose à la Lettonie et il y marque un but. Cette même année, il finit meilleur buteur de la Coupe des Confédérations.

Coupe du monde 2002 [modifier]

La Coupe du Monde 2002 débute, et le Brésil part favoris mais L'Allemagne, l'Italie, l'Angleterre et la France (championne en titre) vont tout faire pour faire tomber l'équipe de Luis Felipe Scolari. Lors du premier match contre la Turquie, le Brésil se fait peur car Hasan Sas ouvre le score juste avant la pause mais grâce à Ronaldo (49') et Rivaldo (87') (qui obtiendra un pénalty en dehors de la surface) le Brésil s'impose tout de même mais reste dans l'ombre de plusieurs pays ayant exploser les scores. Puis voilà la Chine, le Brésil doit gagner par au moins 3 but d'écart pour sortir de la crise et se mettre en confiance et quand Ronaldo ouvre le score, la machine à marquer brésilienne se met en marche, et roberto Carlos sur Coup Franc, Rivaldo et notre nouvelle star Ronaldinho marque (sur pénalty pour notre super-star) Le Brésil est déjà qualifié et Scolari fait tourner mais laisse Ronaldo pour le match contre le Costa Rica, et grâce à un doublé de Ronaldo, puisu ne légère frayeur et une retourné de Edmilson puis des buts de Rivaldo et Denilson, le Brésil s'impose 5-2 et la Seleçao montre son réel niveau. Voici les 8ème de final face à la Belgique, Rivaldo, sur un exterieur incroyable de Ronaldinho (juste avant le parisien avait manqué un flip-flap) qui se rattrape bien, amortis de la poitrine et frappe de volé, le ballon, légèrement dévié, permet au Brésil de mener 1-0 puis Ronaldo signera un nouveau but. On arrive au quart de final, on se demandait qui pourrait arrêter le Brésil et l'Angleterre semble être la bonne équipe et dès le premier quart d'heure sur un erreur de Lucio, Michael Owen ouvre le score et met le doute chez tous les brésiliens. Mais les Anglais ne savait pas qu'un génie du football aller marqué à jamais l'histoire, et Ronaldinho accélère puis effectue un passement de jambe et élimine Ashley Cole en un rien de temps, puis d'un léger exterieur redonne à Rivaldo (cette fois-ci il n'a pas manqué de flip(flap ... :)), et Rivaldo en une touche de balle laisse Seaman dubitatif. Mais le match reste équilibré et lors d'un coup franc à 38 mètres, Ronaldinho demande de le tirer, on voit déjà Ronaldo, Lucio, Rivaldo se préparer à mettre la tête mais le capitaine de la Seleçao, Cafu, marmonne quelque chose à Ronaldinho puis quelques secondes après le parisien frappe et loge la balle dans la lucarne de David Seaman, un peu trop avancé. C'est de la folie de partout, on se souvient encore des paroles de Larqué et Roland "Oh que c'est beau, franchement s'il a fait exprès - "Pourquoi vous doutez ?" - S'il a fait exprès c'est magnifique !" Après les polémiques auront beaux dire que Ronnie n'a pas fait exprès, le Brésil s'impose tout de même 2-1 contre l'Angleterre de Beckham, seul bémole Ronaldinho se fera expulsé pour un "mauvais geste" sur un joueur anglais (il n'a pas fait exprès de marché sur le pied du joueur et comme par hasard, l'arbitre ayant expulsé Ronaldinho et le même que celui pour Henry ...) Voici de nouveau la Turquie, mais le Brésil ne se fera pas avoir et par un "jolie" pointue Ronaldo offrira le seul but du match mais permettra au Brésil d'aller en final affronter l'Allemagne ! Et lors de ctte final, Ronaldo signera un doublé qui permettra à Ronaldinho d'avoir un premier titre mondial et au Brésil un 5ème. (RS)...

Ronaldinho confirme année après année. Les journalistes s'accordent sur le fait qu'il prend une part importante dans la qualification de son pays à la Coupe du monde de football de 2002 où il livre une excellente prestation avec notamment des buts contre la Chine (en poule) et l'Angleterre (en quart de finale). Son équipe remporte d'ailleurs la compétition face à l'Allemagne. Le jeune prodige confirme que sa réputation naissante ne doit rien au hasard et qu'il contribue largement au triomphe de son équipe[14].


En 2005, Ronaldinho remporte la Coupe des Confédérations en inscrivant notamment un but lors de la finale.

Lors de la Coupe du monde de football de 2006, Ronaldinho fait l'expérience du haut et du bas. Il réalise une coupe du monde de piètre qualité, sans marquer de but ni pouvoir diriger le jeu brésilien, à tel point qu'il publie des excuses sur son site officiel[15].medium_ronaldinho_football_sexy_star_5.jpgmedium_ronaldinho_football_sexy_star_3.jpg

medium_ronaldinho_football_sexy_star_1.jpgmedium_ronaldinho_football_sexy_star_2.jpgmedium_ronaldinho_football_sexy_star_4.gifmedium_ronaldinho_football_sexy_star_4.jpgmedium_ronaldinho_football_sexy_star_6.jpgmedium_ronaldinho_football_sexy_star_7.jpgmedium_ronaldinho_football_sexy_star_8.jpg

Les commentaires sont fermés.